[0123456789abcdef-1-2-3-4-5-6-7-8-9-a-b-c-d-e-fAUIEXY]

 

Le Xeroßu

 

Une conlang par Scheindorf Herljos

 

Ecrit à partir du 17 Fevrier 2018.

 

Avant Propos

Le Xeroßu est une langue que j'ai crée il y a quelques années en me basant sur des prémisses de création d'une conlang tenté a diverses reprises depuis tres longtemps : une premiere ébauche du Xeross date de mon année de 6eme au collège, alimentés par cette fois des rêves récurants durant une courte période, ou le perssonage que j'incarnais et les autres protagonistes, parlions une langue n'ayant rien de commun avec le français, que je comprenais, et ai tenté de retranscrire d'apres mes quelques souvenirs au reveil.

L'inspiration à été au rendez-vous, en quelques mois j'ai mis sur pied un protopyte utilisable de langue Xeroßu, doté d'un lexique consequent, une grammaire minimaliste mais suffisente pour construire a priori n'importe quel concept me venant à l'esprit, les symboles composant son propre alphabet écrit, une phonetique propre...

Apres un long moment sans avoir travailler sur ma conlang, l'inspiration depuis grandement dissipée, je tente d'enfin aujourd'hui commencer a poser par écrit une synthèse construite sur ce langage : grammaire, conjugaison, phonologie, semantique, ... Ainsi que des éléments de culture concernant la civilisation fictive qui serait les principaux utilisateurs de ce dialecte ; son histoire, sa philosophie, ses croyances, son architecture, son organisation...

Certaines choses ne sont pas encore totalement au point et donc ne peuvent encore être réelement utilisés, à commencer par l'alphabet dont le systeme de correspondance entre glyphes et phonemes n'est que vague ébauche actuellement. Je présenterai ces concepts tout de même car leur existance doit être connu, mais en spécifiant que l'implementation concrete n'est pas encore fixée precisément.

 

Ecriture romanisée du Xeroßu et phonétique

 

L'écriture du xeroßu en alphabet latin s'effectue en utilisant les lettres communes de a à z et un petit nombre de caracteres non usités en français. Les majuscules et minuscules n'ont pas d'influence ici dans la notation des mots, ni la construction grammaticale. Si on le souhaite, l'on peux donc décider de marquer les débuts de phrase, ou de propositions à l’intérieur d'une phrase, par des majuscules au premiers mots comme en Francais. La façon de retranscrire la structure semantique du texte en utilisant la ponctuation de l'alphabet latin, seras abordé ulterieurement.

L'écriture du xeroßu mobilise les caractères suivants dans les mots :

a  ā  b  c  d  e  ē  æ  f  g  h  i  ī  ï  j  k  l  m  n  o  ō  p  q  r  ŕ  ṙ       s  ß  t  Þ  u  ū  v  w  x  y  z  ǩ  ḳ

 

commençons par parler des caractères non français : le ā , ē , ī , ō se prononcent comme une version longue de la voyelle équivalente a e i o, elles même se prononçant généralement comme en français. ū également variante allongée de u, se prononçant par le son "ou" [u].

 

La lettre æ se prononce "aé" [ae].

 

La lettre ï se retrouve forcément associée a un a, e ou o. aï donne le son "aïe" [aj] , eï donne "éy" [ej] , et oï donne "oye" [oj].

 

Le r se prononce sous cette forme comme un son à cheval entre le r et le l, tel en japonais.

Exemple : mru , se prononce plus comme "mlou" que "mrou". [mlu]

Le ŕ en revanche se prononce comme le r français, eventuellement tres legerement roulé.

Le ṙ quant à lui est un r en theorie prononcé fortement roulé.

 

Le ß peux eventuellement se remplacer par la notation : ss. La conssone s en xeroßu est toujours associé a une prononciation tel celle de "succes" ( [s] ) et jamais comme dans "maison" ( [z] ).  En présence de la variante ss, ou ß, la prononciation deviens l'equivalent d'un "ch"/"sh". ßu se prononce "chou" [sɥu] .

 

Dans un mot, le terminant, ou contenu nettement isolé, les lettre "tl" comme dans "huatl" ou "coytl", se prononcent a la facon du "tl" final en Nahuatl. Le son n'existant pas en français il n'est ni evident d'en donner une ecriture phonetique* ni une description.

* Wikipedia donne la phonetique [naːwatɬ] pour le mot nahuatl.

 

Les lettres ǩ et ne sont pas des k. Il s'agit de deux lettres tres particulieres faisant reference à deux sortes de "click". Les clicks sont usités seullement dans certaines langues africaines, il est donc peu évident là aussi de le décrire à un loculeur français. Dans l'alphabet phonetique, le  ǩ semble être équivalent à [ ǃ ] (Post)alveoalar click et le   soit un [ ǁ ] Alveolar lateral click, soit un [ k' ].